AdBlue : Comment ça fonctionne et à quoi ça sert ?

Qu’est-ce que c’est l’AdBlue ® ?

L’AdBlue ® est la marque commerciale déposée pour la solution AUS32 ou autrement dit Solution Aqueuse d’Urée à 32,5%. L’AdBlue est utilisée par les véhicules équipés de la technologie SCR (Système de Réduction Catalytique) afin de réduire les émissions d’oxydes d’azote. La marque est déposée par  l’Association Allemande de l’Industrie Automobile (VDA) qui assure, à ce titre, le maintien de la qualité de la norme ISO 22241.

 Comment fonctionne l’AdBlue ?

L’AdBlue ® est injectée aux gaz d’échappement à l’intérieur du moteur et engendre une réaction chimique qui a pour effet de limiter les émissions nocives.

Lors du processus de combustion du diesel, les cylindres contiennent plus d’air que de gazole pour éviter le rejet de carburants non brûlés. C’est aussi de cette manière que se forment  les oxydes d’azote et les gaz à effet de serre, dangereux pour la santé et l’environnement. La  technologie SCR permet d’injecter dans un premier temps du dioxygène puis de l’AdBlue, contenue dans un réservoir à part entière.

Ses contraintes sont minimes car cette solution gèle à partir de -11°C (on dit qu’elle cristallise). Après dégel le liquide est toujours fonctionnel. Pour ce qui est de sa limite à la chaleur, cela s’avère plus délicat : la solution AdBlue se décompose en ammoniac au-delà des de 80°C (quelques traces à partir de 40°C), ce qui requiert un stockage spécifique.

 A qui est destiné l’AdBlue  ?

L’apparition de l’AdBlue date de la mise en application des normes d’émission Euro 4 (2005), Euro 5 (2012) destinées à réduire les émissions d’oxydes d’azote des véhicules lourds.

Les transporteurs routiers ont été les premiers concernés  avec la norme Euro 4 en 2005, puis tous les nouveaux moteurs Diesel depuis 2012.

Pour les engins agricoles, c’est en 2010 qu’est entré en vigueur la norme Euro Stage 3 B, une variante obligeant tous les engins de plus 177 CV à être équipé du système SCR. Au 1er janvier 2015, ce sont tous les engins de plus de 76 CV  qui seront impliqués avec l’arrivée du Stage 4.

Les particuliers n’ont pas été oubliés et vont être concerné dès 2014 avec l’arrivée de la norme Euro 6, pour les voitures particulières et utilitaires légers, à l’image de la technologie de Mercedes, le BlueTec. Les véhicules utilitaires plus lourds ne seront concernés qu’à partir de 2015.  Une norme Euro 6.2 est même attendue pour 2017 ou 2018.

Pour en savoir plus sur les normes Euro :

cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Norme_europ%C3%A9enne_d%27%C3%A9mission_Euro

Où acheter de l’AdBlue et quelle quantité ?

Faites attention à la qualité de votre AdBlue, il faut éviter au maximum de contaminer le liquide afin d’assurer la bonne performance du système SCR.

Suivez ces règles :

  • Remplissez le réservoir avec de l’AdBlue et uniquement de l’AdBlue. Ne pas mélanger l’AdBlue avec d’autre liquides ou carburants, il ne s’agit pas d’un additif ! Ne pas mettre d’AdBlue® dans le réservoir diésel ou l’inverse.
  • Evitez tous les produits vendus sous le nom « solution d’urée » ou « AUS ».
  • N’utilisez que des équipements AdBlue prévus à cet effet et pensez à toujours bien refermer les réservoirs et bidons d’AdBlue après remplissage
  • Stockez l’AdBlue hors de la lumière directe du soleil

Quelle quantité ?

La quantité nécessaire d’AdBlue ® est de 3 à 5% en fonction du véhicule. Concrètement vous utiliserez environ de 3 à 5 litres d’AdBlue ®  pour 100 litres de diesel.

Où et Comment le stocker ?

Cette solution n’est pas bleue, comme son nom porte à le croire, mais plutôt translucide. Elle n’a pas d’odeur, mais en cas de dégradation du système SCR, une très forte odeur d’ammoniac peut être sentie. L’AdBlue ® est non explosive, ininflammable, et ne présente aucun risque majeur pour l’environnement.

Cependant, l’AdBlue ® peut être corrosive pour certain métaux et reste sensible aux rayons UV, elle requiert donc un transport et un stockage particulier dans une cuve AdBlue spéciale. Les seules matières compatibles sont l’acier INOX de haute qualité et le Polyéthylène (PE).

Que pensez-vous de cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (15 avis - note : 4,40 sur 5)
Loading...

Auteur : Jean-Philippe Admont

c19501b2936e12dd407fbad55cc46efcmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm