Le SIMA 2015, le Mondial du machinisme agricole

Il ne vous reste plus qu’aujourd’hui et demain pour vous rendre à Paris au SIMA, le Mondial des fournisseurs de l’agriculture et de l’élevage. Pas le Salon de l’agriculture, l’autre. Un peu moins connu par le grand public mais tout aussi réputé et convoité par les professionnels du monde agricole, le SIMA se déroule du 22 au 26 février 2015 à Paris. En collaboration et en synergie avec le célèbre Salon Internationale de l’Agriculture, ces deux évènements font de Paris la capitale mondiale de l’agriculture durant quelques jours. Le SIMA est avant tout un rassemblement incontournable pour les professionnels du secteur. Une très bonne occasion de découvrir les nouveautés et les innovations du moment, de rencontrer des investisseurs ou d’élargir son réseau auprès des leaders mondiaux.

Le SIMA en quelques chiffres

Le Salon, qui se déroule tous les 2 ans, est en constante croissance atteignant les 248 800 visiteurs en 2013 pour 1700 entreprises. Parmi ces visiteurs, 70% d’entre eux sont des agriculteurs et 75% des visiteurs estiment ce Mondial comme un outil d’aide à la décision pour leurs achats dans les prochaines années. SIMA 2015 en chiffres

Le Salon de l’innovation

L’innovation est, au SIMA, la première raison pour laquelle les visiteurs se déplacent à Paris Nord Villepinte. Avec les « SIMA Innovation Awards » l’ambition, l’audace et le développement technologique sont clairement mis en avant. Cette année le domaine de la robotisation avait d’ailleurs une place particulière avec une innovation française : le robot Anatis de Carré, capable de réaliser des prélèvements afin de générer des cartes d’hygrométrie et de température de sol, de compter les plants et de déterminer leur calibre moyen (source : http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/sima-2015-un-robot-en-vedette-100551.html).

Les applications rotomoulage au SIMA

L’importance des plastiques dans le monde du machinisme agricole est un fait et il est tout fait logique de retrouver, au salon, des cas d’applications concrètes issus de la technique du rotomoulage : du matériel pour la pulvérisation, des semoirs, des réservoirs embarqués, des citernes, des cuves à carburants ou encore des garde boues de remorques. Autant de possibilités qu’offre la fabrication de pièces rotomoulées. Pour en savoir plus :

Crédits photo : https://www.flickr.com/photos/deweggis/14887890163 par Claire Deweggis

Que pensez-vous de cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de note)
Loading...

Auteur : Jean-Philippe Admont

12734b6fa500604cd151ad9a6ccb68decccccccccccccccccccccccccccccc