Le guide complet du rotomoulage : Tout savoir et tout comprendre

Qu’est ce que le rotomoulage : procédé et principe ?

Le rotomoulage (ou moulage par rotation) est une technique de transformation des matières plastiques qui sert à fabriquer des pièces en polymères creuses ou avec plusieurs parois. 

L’histoire du rotomoulage en quelques lignes…

C’est l’introduction des PVC, dans les années 1940, qui a permis de développer et de populariser le procédé du rotomoulage. Ensuite, la gamme de polymères s’est élargi et les applications également, ce qui a eu pour conséquence l’ouverture à des secteurs d’activités de plus en plus nombreux. Les produits rotomoulés, nous le verrons plus loin se retrouvent partout dans votre quotidien : Bacs, cuves de récupération des eaux, bateaux, containers de toutes sortes, équipement automobile ou agricole, etc.

> Pour en savoir plus sur les origines du moulage par rotation, continuez la lecture : histoire du rotomoulage.

Les avantages du procédé de rotomoulage

La simplicité et l’évolutivité des moules

La conception des moules servant au rotomoulage sont simples car elles n’ont pas à supporter de pression, même si mécaniquement, et surtout pour les pièces à gros volume, ils doivent résister à la charge insérée. Le procédé empêche aussi la formation de résidus, ce qui garantit la haute qualité des pièces rotomoulées produites. Un rendement élevé et à un prix concurrentiel, de quoi séduire le plus grand nombre.

La complexité des produits rotomoulés

Le procédé de rotomoulage correspond parfaitement à la conception de pièces multicouches. L’épaisseur des pièces ou leur contenance sont totalement contrôlables mais il est aussi possible d’imaginer et de concevoir des pièces à doubles parois, de les remplir de mousse, d’incorporer des inserts, ou encore de procéder à des assemblages ou des collages d’accessoires.

>Découvrez tous les avantages du procédé en cliquant ici : les avantages du rotomoulage

Les applications par secteur d’activité

Le rotomoulage permet de nombreuses applications pour des secteurs d’activité très variés. Les exemples de réalisation sont si vastes qu’il est impossible de les lister de manière exhaustive. La forme des moules, les matières plastiques utilisées, les nuances de couleurs existantes multiplie les possibilités. La seule limite est celle des idées !

Les avantages sont tels (grande résistance, variété, faible coût, etc.) que les produits issus du rotomoulage se retrouvent partout autour de vous. Vous pouvez croiser chaque jour des exemples de réalisations.

Quelques exemples de pièces rotomoulées:

Quelques exemples de pièces rotomoulées

>Continuez à explorer les nombreuses applications possibles : les applications rotomoulage par secteur.

Les grandes phases d’un cycle de rotomoulage

Communément le procédé de rotomoulage est découpé en 5 phases:

  1. remplissage du moule
  2. phase de rotation
  3. fusion de la matière plastique
  4. solidification de la matière plastique
  5. démoulage du polymère

1. Le remplissage du moule

Le moule métallique est chargé de la poudre de polymère et de son colorant. Les différentes parties du moule sont assemblées de manière étanche.

2. La phase de rotation

Le moule est mis en rotation lente autour de ses deux axes perpendiculaires et introduit dans un four de cuisson. La vitesse de rotation du moule ainsi que la différence de vitesse entre les deux axes auront des répercutions sur l’homogénéité de la pièce finie.

3. La phase de fusion du polymère

La matière plastique recouvre la surface du moule grâce à l’effet de la rotation des axes. La température grimpe permettant une homogénéisation de la matière, éliminant ainsi les bulles internes.

4. La phase de solidification

Le moule, maintenu en double rotation, est introduit dans une cellule de refroidissement ou de cristallisation. Le polymère entame sa solidification, la température alors décroit moins vite.

5. La phase de démoulage

La pièce est maintenant complètement solidifiée et peut se décoller du moule. L’outillage est déverrouillé et la pièce est extraite et prête pour la finition.

>Découvrez en détail les 5 temps forts du cycle : le principe du rotomoulage étape par étape.

Le matériel pour le rotomoulage

Les machines pour le rotomoulage

Le rotomoulage par RototecIl existe trois grandes familles de machines utilisées dans le cadre de la technique du rotomoulage. Chacune d’entre elles possède ses qualités et s’avère plus ou mois adapté au type de produit à fabriquer.

Les machines vont jouer un rôle essentiel sur la qualité de la pièce produite mais aussi sur le coût engendré. La machine sera choisie en fonction du besoin en chauffage et/ou en refroidissement, du volume, de la cadence et de la vitesse de rotation.

Les trois types de machines pour le rotomoulage :

  • Machine à « va et vient »
  • Machine à « carrousel »
  • Machine à « balancement » ou « rock and roll »

Les moules utilisés

Le moule est la pièce essentielle dans le processus de fabrication par rotomoulage. La conception d’un moule doit être étudiée et parfaitement maîtrisée pour aboutir au meilleur résultat possible. Simples ou, à l’inverse, très complexes, les moules doivent pouvoir évoluer en fonction des besoins.

Les plastiques adaptés pour le rotomoulage

Tous les plastiques ne sont pas adapté à une transformation par rotomoulage. Bien qu’il existe un grand nombre d’entre eux pouvant s’adapter au processus, l’immense majorité des pièces rotomoulées sont fabriquées en polyéthylène haute densité ou en PVC. Cela représente entre 90 et 99% de la production mondiale.

>Découvrez toutes les matières plastiques utilisées pour le rotomoulage : les plastiques pour le rotomoulage.

Que pensez-vous de cette page ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (38 avis - note : 3,66 sur 5)
Loading...

1d6277aaa6aba118ea908d12361d3af6}}}}