La France ambitionne 100% de recyclage du PE et des plastiques

En France, le polyéthylène téréphtalate (PET) et le polyéthylène (PE) comptent parmi les plastiques les plus utilisés dans l’industrie, l’agriculture ou la grande distribution. Des matériaux qui, une fois collectés, peuvent être valorisés et connaître une seconde vie, plutôt que de finir incinérés. Quel usage par exemple du PE, et surtout, comment ce matériau est-il recyclé ?

Qu’est-ce que le PE ?

Le polyéthylène (PE) et le polyéthylène téréphtalate (PET) sont des polymères de synthèse produits à grande échelle en raison de leur coût réduit, mais également de leurs nombreuses qualités. En effet, ce polymère est :

  • inerte, au même titre que le verre par exemple ;
  • résistant aux agressions chimiques et au froid ;
  • léger ;
  • facile à façonner.

Le PE se décompose en trois grandes familles, le PE haute densité (PEHD), le PE basse densité (LDPE) et le PE à basse densité linéaire (LLDPE). Les applications possibles de ces types de polymères aux propriétés différentes sont très nombreuses. Ils sont par exemple utilisés :

  • agriculture : films transparents pour les serres, films d’enrubannage, etc ;
  • industrie : cuves de stockage, pièces de carrosserie, etc ;
  • alimentation : emballages et films alimentaires ;
  • santé : fabrication de prothèses, etc ;
  • collecte des déchets : poubelles, bacs à compost, etc.

Quelle valorisation du PE et des plastiques en France ?

Faire du neuf avec du vieux, c’est contribuer à la préservation de notre environnement. C’est pourquoi la filière de recyclage en France propose depuis 1993 une meilleure valorisation des plastiques en général, et plus seulement des PET.
Collectés, les différents polymères sont triés par famille, car certains, comme le PE, sont plus faciles à réutiliser. Ceux-ci sont broyés, transformés en granulés et peuvent être colorés. Ils sont ensuite utilisés comme matière première pour fabriquer de nouveaux produits comme des sacs poubelles ou du mobilier urbain.
Un cercle vertueux qui permet donc de réutiliser une ressource en lui donnant une seconde vie.

Toutefois, à l’heure actuelle, les plastiques ne sont pas encore tous valorisés. En effet, à en croire le rapport de Plastics Europe qui regroupe les producteurs européens de matières plastiques (Source : https://www.plasticseurope.org/application/files/5715/1717/4180/Plastics_the_facts_2017_FINAL_for_website_one_page.pdf), la France est à la traîne en ce qui concerne le recyclage de ces matériaux. Ainsi, les données de 2016 démontrent que seuls 26,2% des PE et autres PET auraient connu une seconde vie. C’est moins bien que la moyenne européenne qui se situe à plus de 40%, et loin derrière les premiers du classement, la République Tchèque (51,2%) et l’Allemagne (50,1%).

Pour autant, la France est bien décidée à rattraper rapidement son retard, et à approcher 100% de recyclage d’ici 2025. Même son de cloche au niveau européen avec de nouveaux objectifs fixés pour tous les pays membres : 50% d’emballages « plastique » recyclés en 2025 et 55% en 2030.

Que pensez-vous de cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 avis - note : 3,00 sur 5)
Loading...

venenatis, nec commodo Curabitur dictum accumsan fringilla quis lectus